Prototype contrôle commande des héliostats Pégase
Septembre 2008 - janvier 2009.

Sur la période septembre 2008 à janvier 2009, l'essentiel des efforts a porté sur les essais de qualification du prototype de contrôle-commande des héliostats. Une armoire de contrôle-commande a été construite sur la base du premier prototype du CNRS, et installée sur un héliostat témoin. Les essais ont montré un comportement correct. Des modifications ont été apportées au système de surveillance de la charge des batteries, à l'arrêt automatique de la CPU en cas de coupure de l'alimentation. Les réglages et développements ont porté sur les procédures de mise en position de sécurité de l'héliostat, en veillant au maintien de la charge des batteries. Le logiciel de pilotage héliostat a aussi fait l'objet de modifications pour améliorer la fiabilité du fonctionnement et tenir compte des nouvelles fonctionnalités du boîtier par la mise en place d'un Watch Dog Logiciel.
 
Superviseur logiciel de pilotage central du champ PégasePrototype de Pré-serie Cofidur
Superviseur logiciel de pilotage
central du champ Pégase
Prototype de Pré-serie Cofidur
 
Concernant la qualification optique des héliostats, une première campagne qualitative de visualisation des images des héliostats a révélé que 75 héliostats sont correctement réglés et 26 nécessiteront un réglage optique. La procédure d'analyse quantitative par imagerie et de réglage n'a pas pu débuter à cause d'une météo défavorable.
 
Qualification optique des héliostats
 
Nous avons entamé la réfection de 6 héliostats supplémentaires dans le champ. Nous remplaçons les paraboles installées en 1990 par les astrophysiciens (expériences ASGAT) par les structures support d'origine, équipées de miroirs neufs fournis par Saint-Gobain et par AGC Glass, partenaires de PROMES pour cette opération. Cette opération a débuté en octobre 2008, elle s'achèvera en mars 2009.
 
Réfection de 6 héliostats supplémentaires dans le champ