Système d’arrêt d’urgence du champ d’héliostats Pégase 2012/2013

Avec la mise en service du nouveau foyer d'expérimentation Mini-Pégase à 79 mètres, un système d'arrêt d'urgence permettant une mise en sécurité immédiate du foyer après action d'un opérateur au plus prés des éléments soumis au flux solaire concentré à été mis en place.

Le déclenchement de l'arrêt d'urgence entraine la défocalisation du flux solaire en 1 seconde après action. La consigne envoyée simultanément à tous les héliostats est d'effectuer une mission de remise à zéro des compteurs de position. Cela se traduit par un démarrage instantané des 2 moteurs sur chaque héliostat, quelle que soit la mission en cours supervisée par le logiciel de pilotage. Chaque héliostat s'abaisse en site vers la position verticale et pivote en azimuth vers le Sud.

Le boitier d'arrêt d'urgence (voir Fig.1) est situé en haut de tour. Il comporte une carte modem reliée à une antenne située sur la façade Nord de la tour. Une carte électronique supportant un micro-processeur complète le dispositif. Sur déclenchement de l'arrêt d'urgence, le micro-processeur adresse la consigne de départ à tous les héliostats en service, et active un programme qui répète la consigne plusieurs fois. La carte modem du système d'arrêt d'urgence est identique à celle du boîtier de pilotage du champ solaire, ainsi l'ordre de défocalisation est envoyé sur la même fréquence que celle utilisée pour la supervision du champ.

Figure 1 : Boîtier d’arrêt d’urgence installé à l’étage 79 m de la tour de Thémis
Figure 1 : Boîtier d’arrêt d’urgence installé à l’étage 79 m de la tour de Thémis