Pyrgéomètre

Pyrgéomètre

Mesures effectuées

Mesure de l'éclairement énergétique infrarouge dû au rayonnement tellurique d'origine atmosphérique ou à celui émis et réfléchi par le sol : flux énergétique reçu par unité de surface horizontale à partir d'un angle solide de 2Pi sr en rovenance de l'atmosphère ou du sol.

Principe

L'élément sensible du pyrgéomètre est une thermopile exposée au rayonnement infrarouge. La coupelle-filtre du capteur est transparente à ce rayonnement mais opaque aux rayonnements d'origine solaire. La thermopile délivre une différence de potentiel proportionelle à la différence entre le flux du rayonnement à mesurer et celui émis par la surface sensible de la thermopile. La compensation d'émission de la surface sensible peut être obtenue par calcul.

Caractéristiques techniques (modèle EPPLEY)

L'élément sensible est une thermopile peinte avec un noir absorbant. Mesure de la température de la coupole possible. Circuit électrique de compensation d'émission de la surface sensible de la thermopile constitué par une pile Hg, une thermistance en bon contact thermique avec le boitier de l'appareil, résistances et potentiomètre ajusté par le constructeur en fonction de la sensibilité de la thermopile.

  • Résistance approximative : 200 Ohm
  • Sensibilité 3 à 5.10-6 V/W/m 2
  • Domaine Spectral : Coupelle silicium transparente approximativement entre 3.5 et 100 um.