SOLARSTORE

« SOLARSTORE »
(5e PCRDT)

Responsable scientifique PROMES : Sylvain Mauran.
Durée : 48 mois à compter du 1 er juin 2001.

Partenaires

Le projet est coordonné par la société CREED et associe 3 industriels et 3 laboratoires.

Partenaires

Soc/Lab

Localisation

Personnes impliquées

CREED

Soc.

Limay. France

Gaël Huerre ; Fabien Roy

CLIPSOL

Soc.

Aix les Bains. France

David Guichardot ; Philippe Papillon

ADAI

Lab.

Université de Coïmbra. Portugal

José Costa ; Gaïmero Da Silva

PROMES

Lab.

Perpignan. France

Vincent Goetz ; Hicham Lahmidi ; Sylvain Mauran ; Pierre Neveu ; Driss Stitou

UMIST

Lab.

Université de Manchester. Royaume Uni

Barry Firth ; Jiri Klemes

DALKIA

Soc.

Madrid. Espagne

Michel Maria

Objectif

Augmentation de l'efficacité d'un système solaire thermique par intégration d'un procédé de stockage thermochimique.

Méthode

L'énergie solaire thermique à basse température (issue de capteurs plans) est bien adaptée au chauffage de l'habitat, particulièrement lorsque celui-ci est réalisé par l'intermédiaire d'un plancher chauffant. L'objectif du contrat est d'optimiser ce système solaire en y intégrant un transformateur thermochimique. En effet celui-ci permet de stocker de la chaleur sans perte ce qui a pour conséquence de réduire l'utilisation de la chaudière auxiliaire (gaz ou fioul) et donc ses émissions de CO2 . Outre cette fonction d'économie d'énergie fossile pour l'application de chauffage en hiver, ce même transformateur thermochimique permet le rafraîchissement en été.

Rôle du laboratoire

Le CNRS PROMES a en charge :

  • la sélection et validation expérimentale de la réaction sel/vapeur d'eau la plus adaptée aux conditions de température (de l'ambiance extérieure, du capteur solaire, du plancher chauffant ou rafraîchissant) ;
  • la mise en ouvre d'une gamme de composites GNE/sel et la caractérisation de leurs propriétés de transferts de chaleur et de masse ;
  • le test de ces composites dans une première maquette expérimentale sous différentes contraintes thermodynamiques en température et pression (quelques hPa) afin de valider différents modèles (1 ou 2D) couplant les transferts et la cinétique et simulant les performances du réacteur solide/gaz à lit fixe sous différentes configurations d'échanges thermiques et de diffusion de vapeur ;
  • la définition du composite GNE/sel optimal en fonction de divers critères (puissance, capacité de stockage, densité énergétique, coût,.) ;
  • enfin et surtout la réalisation d'un prototype de réacteur solide/gaz intégrant le condenseur-évaporateur (réalisé par ADAI) d'un volume maximum de 1m3 stockant 60 kWh et délivrant quelques kW de puissance pour le chauffage en hiver ou le rafraîchissement en été d'une maison individuelle. Ce prototype sera testé pendant un an en Espagne (par DALKIA) après réalisation de la partie hydraulique et le couplage à des capteurs solaires plans (CLIPSOL). L'analyse du cycle de vie et de l'impact global sur l'environnement de ce procédé est réalisée par l'UMIST.