Enjeux et objectifs

Vers les récepteurs volumiques solaires sélectifs à haute température et haut rendement

Parmi les différentes options ouvertes pour chauffer de l’air à haute température : absorbeurs métalliques tubulaires, absorbeurs compactes (micro-canaux), absorbeurs céramiques de type plaque, etc., seuls les absorbeurs céramiques poreux (dénommés « récepteurs » ou « absorbeurs volumiques ») permettent aujourd’hui d’atteindre des températures de gaz de l’ordre de 1000°C. Ainsi l’optimisation des absorbeurs volumiques fournira un élément clé nécessaire à produire une rupture dans les systèmes de conversion d’énergie solaire. Ces absorbeurs volumiques à haute température pourront fonctionner au delà de 1000 °C, avec une efficacité thermique supérieure à 80% en utilisant des surfaces réduites (compacité). Ces performances conduiront à une haute efficacité des centrales solaires et à un prix de l’énergie réduit de 30% environ par rapport à l’existant. En effet, des champs d’héliostats conventionnels et une concentration secondaire minimale permettront l’utilisation de turbine à fort rendement et des cycles combinés.

L’absorbeur volumique solaire n’est pas la seule technologie nécessaire pour produire une rupture dans les systèmes de conversion d’énergie solaire, d’autres défis existent. Le projet de recherche OPTISOL se concentre sur l’absorbeur qui constitue l’élément clé, exigeant une compréhension des processus fondamentaux et une optimisation, sans lequel la centrale solaire ne peut pas fonctionner efficacement.

Optisol - Absorbeurs volumiques solaires haute température à propriétés optiques contrôlées