Catégories
A la Une Actualités

Odeillo, un instrument timbré !


Quel instrument de recherche autre que le Four Solaire du CNRS à Odeillo peut s’enorgueillir d’avoir un timbre à son effigie ? C’est un bel hommage que lui a rendu La Poste, dans le cadre du programme philatélique national.

Ce timbre a été vendu en avant-première les 25 et 26 mars au sein du Four Solaire à Odeillo, après une cérémonie de présentation en présence de Nadia Pellefigue, vice-présidente à la région Occitanie, Alain Luneau, maire de Font-Romeu Odeillo Via,  Françoise Bataille, Directrice du laboratoire PROMES CNRS, Jérôme Vitre, Délégué Régional du CNRS Occitanie Est,  Stéphane Visseq, Délégué Territorial du Groupe la Poste Pyrénées Orientales, Gilles Flamant, ancien Directeur du laboratoire PROMES CNRS et les Vice-Présidentes Recherche de l’UPVD.

Nadia Pellefigue, Alain Luneau, Françoise Bataille, Stéphane Visseq, Jérôme Vitre
© Sandrine Verdanet – Mairie Font-Romeu

Le timbre a aussi été présenté au Carré d’encre à Paris, en présence de Françoise Massines, Directrice Adjointe au laboratoire PROMES CNRS, Marine Charlet-Lambert, responsable Communication à l’INSIS CNRS accompagnée de Stéphanie Demaretz, chargée de communication stagiaire INSIS et François Laborde, Délégué Régional du Groupe La Poste en IDF. L’artiste M. Stéphane Humbert-Basset était présent pour les dédicaces et la rencontre avec les philatélistes.

Frédéric Morin (Philaposte), Stéphanie Demaretz (CNRS – INSIS), Françoise Massines (CNRS – PROMES), Marine Charlet-Lambert (CNRS – INSIS), Marie Mora (CNRS Images), François Laborde (La Poste – IDF)
© La poste

Le timbre, édité à 702 000 exemplaires, est à la vente dans tous les bureaux de poste et sur le site Internet www.laposte.fr depuis le 28 mars, pour une durée de 1 an.

A cette occasion, de nombres articles de presse, sur des sites web ou des posts sur les réseaux sociaux ont partagé notre émotion.

Revue de presse

ActuPerpignan

Le Journal Catalan

Album Photos

© Guillaume Mancera Groupe La Poste
© Guillaume Mancera Groupe La Poste
© Guillaume Mancera Groupe La Poste

Web et réseaux sociaux

La Poste émet un timbre sur le Four Solaire du CNRS à Odeillo

Le 28 mars 2022, La Poste émet un timbre sur le Four solaire du CNRS à Odeillo situé dans les Pyrénées-Orientales au sein du laboratoire Procédés, matériaux et énergie solaire (PROMES).

Avec son champ d’héliostats et son bâtiment de 48 mètres de haut et 54 m de large couvert de miroirs, il n’attire pas que les rayons du soleil, mais aussi les regards ! Le four solaire d’Odeillo, en Cerdagne française, a été inauguré en 1969. Mais son histoire débute plus tôt. En 1946, Félix Trombe, qui dirige le laboratoire CNRS des terres rares à Meudon, parvient à concentrer la lumière du soleil à l’aide d’un miroir et à obtenir de hautes températures en milieu confiné. Son but ? Faire fondre les minerais de terres rares et extraire des matériaux purs afin d’étudier leurs propriétés.

Soucieux de poursuivre ses travaux dans une région plus ensoleillée, le chercheur fonde en 1947 un laboratoire d’énergie solaire à Mont-Louis. Là, les travaux débouchent sur une foule d’applications dont la transformation de l’énergie solaire en énergie électrique… Un projet de four de 1 000 kW est mis à l’étude, la construction débute en 1963 à quelques kilomètres du four solaire précédent, sur la commune de Font-Romeu-Odeillo-Via, grâce aux crédits que la France alloue à la recherche scientifique.

Après l’embellie post premier choc pétrolier, en 1973, l’énergie solaire a connu des éclipses dans les années 1985-2000, son histoire n’a jamais été un long fleuve tranquille dans notre pays ! Mais devant les immenses défis environnementaux et énergétiques qui se posent à l’Humanité, elle a le vent en poupe : depuis 2004, au sein du laboratoire « PROcédés, Matériaux et Energie Solaire » (PROMES) du CNRS, en convention avec l’Université de Perpignan, le four d’Odeillo prépare notre avenir dans les domaines des matériaux pour l’énergie et l’espace, des centrales solaires du futur, du stockage et de la transformation de l’énergie solaire en vecteurs d’énergie chimiques comme l’hydrogène.

Communiqué de Presse

Télécharger